Les réseaux sociaux et nous

Accueil » Partager des objets numériques » Chansons francophones » Jacques Brel is alive and well and living in Paris

Jacques Brel is alive and well and living in Paris

Ceci n’est pas une déclaration. – Jacques Brel est mort en 1978 à l’age de 49 ans. C’est le nom d’une pièce de théâtre, une revue  de ses chansons, débuté en 1968 à Greenwich Village, off Broadway à New York, et cela a duré 4 ans. La spectacle a eu beaucoup de succès internationalement et a même passé à Dublin. C’était le résultat d’une traduction d’environ 25 chansons de Brel, avec sa collaboration, par Eric blau et Mort Shuman. Shuman était un compositeur dans le « Brill Building » et a eu d’énorme succès avec des chansons comme « Viva Las Vegas » et « Teenager in Love ». Les deux étaient des grands admirateurs de la musique de Brel et voulaient traduire ses chansons que ils puissent être connu dans le monde anglophone. cd-cover

Je ne connais pas un chanteur qui donnait une performance pareille. Quand il chantait il était totalement dans le moment et cent pour cent dans la chanson. Mais c’est surtout la musique et ses paroles qu’a tiré tellement d’artistes à interpreter ses chansons. Je voudrais vous donner ici, pour ceux qui n’a pas eu l’occasion de les découvrir, un petit goût de ses chansons. Il a écrit des chansons sur beaucoup des sujets et dans des genres de musique différentes. Peut-être vous allez être étonné par les artistes qui a interpreté ses chansons.

Je commence par une de mes chansons préféré, « Le Port d’Amsterdam » http://youtu.be/cMzAmrNS164 : Aussi chanté par David Bowie, John Denver, Scott Walker, Camille O’Sullivan, Jack L, et d’autres. . .

« Ne me quitte pas », une chanson avec des paroles poétique, belle musique, triste mais incroyablement belle; http://youtu.be/Vz6r0TP4FBI. Aussi chanté par Ray Charles, Shirley Bassey, Neil Diamond, Tom Jones, Bic Runga, Sandie Shaw, Cindy Lauper, Frank Sinatra,  et en Français par Nina Simone, Camille O’Sullivan, Sting, Jack L, et plein d’autres.

j.brel micro ali, an d well paris

Terry Jacks a vendu plus que 14 millions des disques avec une version en anglais de « Le Moribond ». Traduite par Rod McKuen, la version de Terry Jacks est different que celle de Brel, mais ça ne l’embêté pas parce que les droits de traducteur l’a permetté de mettre un nouveau toit sur sa maison. La version de Jacks s’appelle « Seasons in the Sun » et à mon avis est beaucoup plus triste. C’est une chanson que j’ai entendu sans cesse sur la radio pendant ma jeunesse et il y a des gens qui le déteste parceque ça peut être considéré comme morbide. Westlife avait un succès dans le Royaume Uni en 1999 avec « Seasons in the Sun ». Je ne l’ai pas entendu et je n’ai aucune envie.

Vous pouvez écouter ici la version de Brel; La Moribond: http://youtu.be/hJuK8KVqMZw

Jacques Brel vivait la plupart de ses dernières année dans les iles Polynésie française. Pour savoir plus sur sa vie et sa carrière voir ici; http://en.wikipedia.org/wiki/Jacques_Brel

399px-Atuona_-_Tombe_Jacques_Brel_(4)


Faites un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :